Une expérience extra-ordinaire

on Apr 10, 2018

Le cancer a changé ma vie. J’avais 11 ans lorsque j’ai été diagnostiqué d’une leucémie lymphoblastique aigüe et ce jour-là, tout a changé.

Il m’arrive souvent de penser à ma vie en cinq phases : avant, juste avant, pendant, juste après et après.

- Avant, j’étais un enfant heureux, vivant dans son « petit monde » et loin de savoir que le mot « cancer » existait.

- Juste avant le début des traitements, en toute honnêteté, je ne comprenais pas ce qui se passait. Tout allait si vite, tout était si compliqué (franchement, qui comprend tous les mots qu’un médecin est capable de dire en l’espace de 5minutes…encore plus à 11ans), tout semblait important, voir grave…mais j’étais perdu. Avec le recul, je me dis que ce n’est peut-être pas plus mal comme ça, il est parfois plus simple d’affronter les difficultés de la vie quand on ne les connait pas d’avance.

- Pendant, c’était dur, très dur. Chimiothérapies, radiothérapies, ponctions lombaire, piqûres, isolement, examens médicaux encore et encore. Beaucoup de pleurs, de douleurs, de vomissements. Mais ma famille était là, mes amis aussi, ils venaient me visiter et ça me donnait l’envie de me battre, l’envie de sortir de l’hôpital pour les rejoindre, manger comme les autres, jouer au foot, aller en cours…vivre quoi! Mon corps était fragile mais ma tête était forte! Le traitement était dur mais j’étais plus fort que lui! Certains appellent ça du courage, aujourd’hui j’appelle ça la vie! La vie est précieuse, unique, il faut se battre pour la conserver intacte!

- Juste après est une période relativement longue dans ma vie…elle a duré plus de 15ans. Bien sûr j’étais en vie et guéri mais j’étais différent. J’ai mis des années à assumer cette différence. La maladie m’a fait voir la vie, l’effort, la douleur de façon très différente ; alors je poussais mes limites, en travaillant énormément, profitant de mes amis jusqu’à tard le soir et en me levant tôt le matin avec trop peu de sommeil.

- Et puis l’Après est arrivé, j’ai finalement assumé. Je suis différent? Eh bien oui, et pourquoi ne pas le dire à tout le monde! Pourquoi ne pas assumer cette différence et en tirer une énergie positive et non destructrice, une énergie communicative et non personnelle. Et c’est là, que j’ai commencé à m’impliquer avec la Société de Leucémie et Lymphome du Canada (SLLC)!

La SLLC a été mon premier pas vers « l’Après » ; ce simple geste de contacter une organisation qui a su m’accueillir, me parler, a été un soulagement énorme. La SLLC m’a donné la chance de rencontrer des gens extraordinaires, parfois heureux ou parfois en détresse, et de pouvoir partager mon expérience pour en inspirer d’autres. Le sentiment de pouvoir aider, faire une différence est un véritable soulagement pour moi après tant d’années de « renfermement ». La SLLC s’est aussi le programme Team in Training (TNT) : un programme d’encadrement sportif, organisé par la Société, dans le but de se préparer à participer à un évènement (marathon, triathlon, etc.). Il y a 3 ans, j’étais bénévole TNT pour le demi-Ironman de Mont-Tremblant. Ce jour-là, j’ai eu une révélation. J’ai vu des hommes et des femmes, de toute condition, se dépasser en livrant un effort « hors du commun » - 1.9km de nage, 90km de vélo, et 21.1km de course, sans pause et en moins de 8.5heures. Tous ces athlètes partageaient un élément en commun indéniable : ils étaient tellement en VIE.

Parfois en riant, en criant ou même en pleurant de joie, ils franchissaient la ligne d’arrivée, ils en avaient fini et pouvait maintenant VIVRE. L’analogie avec mon expérience du cancer a été immédiate. Je commence ma 3ème saison de triathlon dans quelques mois et prévois de faire 2 demi-Ironman cet été dont celui de Mont-Tremblant que je fais avec une équipe de tri-athlètes TNT. Après chaque entrainement je me sens encore plus en vie qu’avant et chaque compétition est un rappel que la vie est, certes fragile, mais extra-ordinaire.

Facebook Comments Box